Allez les filles
allezlesfilles
Allez les filles

Le King of Mosey Daniel Romano est de retour !

Mercredi 8 Juin 2016

Actuellement en pleine tournée de « printemps », le songwriter canadien Daniel Romano sera à Bordeaux le 16 Juin, au Bootleg. Il nous arrivera tout droit de Paris, en attendant on a écouté son nouvel album, « Mosey », sorti le 27 Mai dernier.


Le King of Mosey Daniel Romano est de retour !
Ça faisait un an que Daniel Romano avait annoncé cet album, « Mosey », en 2015. L'objet a su se faire désirer pour ne sortir que le 27 Mai 2016, chez New West Records, label country et indie rock basé à Nashville (Tennessee) qui a accueilli entre autre Rickie Lee Jones ou  Steve Earle. En tout cas on peut dire que l'album tombe à pique pour accompagner les journées de Printemps à venir.
Quand le country-lover canadien chante, il nous rappelle sans hésiter un jeune Bob Dylan à la voix nasillarde, l'instant d'après un Johnny Cash à la voix grave réglée comme un train qui roule. Nonchalance folk affirmée, esprit country, il y a les deux chez Daniel Romano. Niveau look, il a même adopté la veste adidas ! L'ère du temps ? Fringue urbaine et intemporelle tout de même.

Dans « Mosey », il en vient à des morceaux simples et bien construits, une country new school, hybride et orchestrée qui lui sied bien. 

« Valerie Leon » a le son kitsch yéyé des sixties qui en fait un tube efficace dès ouverture. Dans la même veine, la cinquième piste, « Mr. E. Me », est une ligne droite bien maîtrisée à la façon « Bonnie & Clyde » de notre cher Gainsbourg : orchestration à coups de violons et cuivres tournoyants sauce yéyé ! Trois minutes comme cela avant de se voir offrir un moment de guitares crunchy et groovy. Parce que Daniel Romano a beau tourner sa country vers la pop, il n'en oublie pas de laisser s'exprimer les cordes de ses guitares. On se laisse facilement prendre au jeu quand on aime les mélanges. 

Sur « I Had To Hide Your Poem In A Song », riffs de guitares et plans minutieusement placés entre les refrains là encore. Dans ce titre on croirait entendre l'un des beatles chanter ! Daniel Romano a toujours de quoi nous surprendre... Il y a aussi des ballades mélancoliques pour laisser exprimer ses émotions, c'est le cas de « One Hundred Regrets Avenue », belle chanson en piano et voix expressifs, légèrement dissonante par moments. Avec les arrangements pop psyché de « The Collector », on a l'impression d'entendre un morceau british des années soixante, qu'on se le dise. Même la voix éraillée respecte les mélodies et les caractéristiques du genre. En clôture de l'album, vient la chanson « Dead Medium », sur laquelle on retrouve un Daniel Romano proche de Bob Dylan dans ses envolées folk rock. Rythmique folk solide rejointe par un solo de guitare court mais déchaîné : elle est là la recette parfaite pour un morceau bien cousu, vivace et entraînant. « Mosey » est un album bien ficelé, une pièce maîtrisée. L'écouter c'est vouloir le réécouter et le découvrir sur scène !

On vous retrouve le 16 Juin au Bootleg ? 


PROCHAINEMENT EN CONCERT | NEWS | FUNKY KIDS | SOUL TRAM | FUNKY BOXING SOUL® | VIDÉOS | CONTACTS | ARCHIVES CONCERTS | BILLETTERIE